Le clin d’œil de la semaine : L’homme de Vitruve

C’est vers 1492 que Léonard de Vinci a défini les proportions de l’homme idéal, connu sous le nom de l’homme de Vitruve et symbole de l’actuelle pièce de 1 euro d’origine italienne.

Ci-dessous la description de quelques-unes des mensurations de l’homme de Vitruve :

« Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur d’un quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que l’espace entre vos jambes sera un triangle équilatéral.

La longueur des bras étendus d’un homme est égale à sa hauteur.

La main complète est un dixième de l’homme.

Le pied est un septième de l’homme.

Depuis la plante du pied jusqu’en dessous du genou, un quart de l’homme.

Depuis sous le genou jusqu’au début des parties génitales, un quart de l’homme. »

C’est en 2015 que l’US Cluny football a défini le supporter idéal, connu sous le nom de l‘homme de la Grangel’eau. Avec un fanion du PSG et un autre de l’OM, ce supporter souhaite ne vexer personne mais vu la position respective de chacun des fanions, rien n’est moins sûr… !

CLIN DOEIL 2015-2016 05

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *