Dans la presse : portrait de Christian Brécier

“L’emploi jeune” de l’US Cluny football avait les honneurs du JSL ce mardi 9 février 2016, sous la plume de Martine Magnon.

L’homme clé du football-club

Les responsables de l’USC foot le surnomment affectueusement “l’emploi jeune”. Christian Brécier nettoie et prépare les tenues et locaux du club.

Les marathoniens sont des personnes de grande endurance avec un mental d’acier. Christian Brécier, 73 ans, qui a été durant 12 années de compétition un champion de semi-marathon avec 73 podiums et 40 victoires et sélectionné en équipe nationale inter-entreprises 91-92, en conserve l’esprit. Aujourd’hui, il est l’homme clé du foot, “l’emploi jeune” comme le surnomment affectueusement les responsables de l’USC foot de Cluny. Ancien menuisier, il est bénévole depuis 2003.

“Je suis venu au foot comme supporter, car ma petite fille y jouait. Puis j’ai entraîné les petits de 7 à 9 ans, dix années durant, raconte-t-il. Mon âge m’a plutôt conduit vers le soutien au club avec le nettoyage régulier, la préparation des tenues pour chaque rencontre, la vérification de chaque local et leur nettoyage. J’ai les clés du club et je passe ici plusieurs heures chaque jour à laver et ranger les maillots dans les sacs étiquetés pour le match d’après. Je prépare les sandwichs et les goûters. C’est un moment de liberté, je me sens utile, et c’est un réel plaisir d’être au milieu de tous ces sportifs.”

“Il est maniaque et aime que tout soit d’équerre. Gare à ceux qui dérangeraient le foyer”, ajoute Jean-Pierre Bonin, le président de l’USC football qui se félicite d’une aide si précieuse pour le club.

De plus, Christian Brécier court toujours régulièrement ses 10 km, malgré un accident terrible il y a 7 ans où une voiture de rallye l’a percuté lui occasionnant de multiples fractures. “J’ai tellement besoin d’oxygène”, dit-il.

Martine Magnon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *