Seniors A – Le Breuil : 0-0

Seniors A - Le Breuil : 0-0 Journée 13 / Promotion de Ligue – Groupe D Ont participé au match : Alexandre Gros, Anthony Pautret, Guillaume Pommier, Orlando Pacheco, David Pacheco, Sylvain Aguilar, Julien Aguilar, Valentin Bonin, Théo Loudot, Dimitri Dupasquier, Thomas Renon, Pierre-Guy Blaise, Kemel Saada et Gaëtan Boittin. Retrouvez les autres résultats de la journée en cliquant ici et le classement en cliquant ici. Article du JSL du 14 mars 2016 : Cluny scelle le match en vingt minutes

Entre des locaux qui luttent pour leur maintien et une équipe du Breuil actuel deuxième du groupe D, on n’a pas assisté à un grand match. Et l’état du terrain, délavé par les abondantes pluies de ces derniers jours, n’a pas arrangé les choses. Si les duels furent nombreux entre deux formations qui ne se sont fait aucune concession, les occasions de but furent en revanche eles quasi-inexistantes. Bien que réduit à dix à l’heure de jeu, consécutivement à un tacle mal assuré de Esmeriz, Le Breuil a conservé le point du nul. Mais les protégés de Santagio Martinez se sont fait une belle frayeur à la toute dernière minute du temps additionnel, sur un tir de Ronon que le gardien visiteur, De Oliveira, a détourné magistralement. "On est tombé sur une équipe ultra-défensive et nous n’avons pas su résoudre le problème" regrette Jérôme Ravat, le coach de Cluny. "Nous étions venus pour prendre quatre points mais vu la physionomie du match,le score de 0 à 0 est logique" soupire quant à lui Santiago Martinez, le coach brogélien. Serge Baudrand (clp)

Seniors A – Le Breuil : 0-0
Journée 13 / Promotion de Ligue – Groupe D

Ont participé au match : Alexandre Gros, Anthony Pautret, Guillaume Pommier, Orlando Pacheco, David Pacheco, Sylvain Aguilar, Julien Aguilar, Valentin Bonin, Théo Loudot, Dimitri Dupasquier, Thomas Renon, Pierre-Guy Blaise, Kemel Saada et Gaëtan Boittin.

Retrouvez les autres résultats de la journée en cliquant ici et le classement en cliquant ici.

Article du JSL du 14 mars 2016 :
Cluny scelle le match en vingt minutes

Entre des locaux qui luttent pour leur maintien et une équipe du Breuil actuel deuxième du groupe D, on n’a pas assisté à un grand match. Et l’état du terrain, délavé par les abondantes pluies de ces derniers jours, n’a pas arrangé les choses. Si les duels furent nombreux entre deux formations qui ne se sont fait aucune concession, les occasions de but furent en revanche eles quasi-inexistantes.

Bien que réduit à dix à l’heure de jeu, consécutivement à un tacle mal assuré de Esmeriz, Le Breuil a conservé le point du nul. Mais les protégés de Santagio Martinez se sont fait une belle frayeur à la toute dernière minute du temps additionnel, sur un tir de Ronon que le gardien visiteur, De Oliveira, a détourné magistralement.

“On est tombé sur une équipe ultra-défensive et nous n’avons pas su résoudre le problème” regrette Jérôme Ravat, le coach de Cluny.
“Nous étions venus pour prendre quatre points mais vu la physionomie du match,le score de 0 à 0 est logique” soupire quant à lui Santiago Martinez, le coach brogélien.

Serge Baudrand (clp)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *