Il a joué à l’US Cluny football : Arnaud Bonin

Retrouvez ci-dessous un article paru ce jour dans le JSL concernant Arnaud Bonin, ex joueur du club et qui pratique la course en montagneà haut-niveau.

Arnaud Bonin, as de la course en montagne

Originaire de Bergesserin, Arnaud Bonin fera partie de l’équipe de France pour les prochains championnats du monde de course en montagne, organisés en Bulgarie.

Originaire de Bergesserin, Arnaud Bonin fera partie de l’équipe de France pour les prochains championnats du monde de course en montagne, organisés en Bulgarie. La compétition se déroulera dimanche sur le site de Sapareva Banya, petite ville à une altitude de 750 m au pied du Mont Rila (2 925 m).

47e aux mondiaux de 2014

Quatre courses sont inscrites au programme pour les 371 concurrents sélectionnés, représentant 36 pays : juniors filles et garçons, seniors dames et hommes. C’est dans cette dernière catégorie que court Arnaud Bonin. « J’ai décroché mon billet pour la Bulgarie lors de l’épreuve sélective disputée le 31 juillet à Taninges, en Haute-Savoie : la montée des Pavés, où j’ai pris la 2e place. ». À l’issue de cette course, la Fédération française d’athlétisme a retenu 16 concurrents pour les quatre équipes françaises, dont 6 séniors masculins. « C’est ma seconde sélection pour les mondiaux, puisque j’ai déjà porté le maillot tricolore en 2014. » Ce jour-là, en Italie, Arnaud a terminé 47e d’une course dominée par les Ougandais, avec un final majestueux dans les carrières de marbre de Carrare.

Du football à la course

Né en 1985, Arnaud Bonin a d’abord été footballeur durant de nombreuses années, dans les rangs de l’US Cluny. Il ne s’est mis à la course à pied qu’en 2010. Et les bons résultats n’ont pas tardé à tomber. « Je suis licencié à Ambérieu-en-Bugey (Ain) depuis 2011 et j’ai intégré le team Scott en 2014. Cette année, je suis champion départemental de l’Ain en cross, je prends la 8e place aux championnats de France de course en montagne. Je fais les cross en hiver pour travailler ma vitesse, et ensuite des courses en montagne (avec du dénivelé) et des trails courts de 10 à 30 km. »

À Sapareva Banya, les seniors hommes se mesureront sur un parcours de 12,7 km, avec 1 468 m de dénivelé positif et 107 m pour le négatif. « C’est le genre de course que je préfère, avec surtout de la montée », confie pour conclure Arnaud Bonin, qui a effectué, jeudi dernier, sa rentrée de professeur des écoles du côté de Bourg-en-Bresse (Ain).

Jean-Claude Vouillon (CLP) / JSL du 10 septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *