Des gourdes qui plantent des arbres

Le Sirtom de la vallée de la Grosne a offert une gourde personnalisée à tous les enfants de l’école de football de l’US Cluny. L’objectif : réduire la consommation de bouteilles plastiques au stade, mais également dans la vie de tous les jours. Pour s’inscrire totalement dans une logique éco-responsable, les gourdes, fabriquées en Europe, participeront à la reforestation du Clunisois.

Le saviez-vous ? L’USC consomme chaque année plus de 970 bouteilles d’eau minérale, soit pas moins de 34 kg de plastique à usage unique, heureusement en grande partie recyclés grâce aux bacs jaunes du Sirtom.

Si la mise à disposition de bouteilles fermées est une obligation pendant les matches (pour éviter tout risque d’intoxication ou d’empoisonnement des adversaires), l’US Cluny football a décidé de supprimer toutes les bouteilles plastiques utilisées pour les entraînements, des jeunes comme des seniors.

Engagé dans une logique éco-responsable de long terme, le club a sollicité l’aide du Sirtom de la vallée de la Grosne, qui a offert une gourde aux 108 jeunes joueurs de l’US Cluny football, des U7 aux U18. Et 54 autres gourdes ont été achetées directement par les joueurs seniors.

La remise des premières gourdes a eu lieu le mardi 25 février 2020 au Cosec lors de la réunion des parents, en présence du Sirtom (représenté par Sylvain Galland, animateur prévention) et du dirigeant de l’entreprise Arbol, Vincent Marlin, qui a produit les gourdes.

En cohérence avec le projet et l’ancrage du club sur son territoire, le fournisseur n’a pas été choisi au hasard : basée à Prissé, la société Arbol produit ses gourdes inox en Espagne, auprès de l’un des derniers fabricants européens, et s’engage à replanter un arbre pour chaque gourde achetée, avec l’appui du fonds de dotation Plantons pour l’avenir. Cette année, c’est ainsi une parcelle située à Pierreclos qui bénéficiera d’un reboisement en partie financé par les gourdes de l’USC.

Les gourdes sont bien évidemment entièrement recyclables, et pourront être retournées à la société Arbol lorsqu’elles seront en fin de vie. L’acier inoxydable sera alors recyclé dans le circuit de fabrication de nouveaux produits, sans créer de déchets, et à moindre coût.

L’engagement du Sirtom avec l’US Cluny ne s’arrête pas au seul aspect financier, car il comporte un volet d’accompagnement initié depuis le début de l’année 2020. Des échanges ont lieu régulièrement entre le bureau et les techniciens du Sirtom sur les moyens de réduire nos quantités de déchets et d’entrer dans un cercle vertueux. On se souvient notamment de l’idée du cendrier participatif, proposée lors du tournoi de futsal de janvier, et qui avait très bien fonctionné.

Lors du stage de futsal de février, Sylvain Galland a ainsi animé deux “temps calmes” après le déjeuner avec les 25 jeunes stagiaires U11 et U13. Au programme : que deviennent nos déchets une fois dans la poubelle ? comment les réduire ou les transformer pour en faire de nouveaux matériaux ?… Les Uscéistes se sont montrés attentifs, intéressés et curieux d’apprendre, par exemple, que leurs maillots de foot en polyester ou leurs couettes en duvet étaient issus de déchets recyclés.

Parmi les autres projets à développer dans les semaines à venir, l’idée d’une bourse aux affaires a été lancée par des parents, et l’utilisation de barquettes de frites consignées réutilisables sera testée au tournoi de sixte de fin d’année.

Si cette thématique environnementale  vous intéresse, n’hésitez pas à nous en parler, ou à rejoindre la commission des parents pour monter des projets avec nous… et n’oubliez pas la gourde dans le sac de foot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *