Les locaux profitent du vent avant de gérer

ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL DE SAONE-&-LOIRE

Entre deux équipes en difficulté dans leur championnat de Ligue, ce match de coupe de Bourgogne pouvait permettre au vainqueur de se rassurer. Un match disputé sous un ciel ensoleillé mais avec un vent assez fort. Un élément que les locaux ont su mieux maîtriser en inscrivant trois buts avec l’appui de celui-ci. Dès la 8e minute, Bonin adressait un centre qui terminait sa course sur le haut de la barre transversale. Ce même Bonin frappait au but mais sur le gardien du Breuil. Renon ratait même l’inmanquable à la 18e minute. Cette domination allait cependant se concrétiser cinq minutes plus tard. Bonin, encore lui, centrait. Le ballon était mal renvoyé par la défense visiteuse et Forest d’un maître tir trouvait la lucarne de Ribeiro. Cluny faisait la différence à la 28e. Pommier décalait Forest sur l’aile droite. Le centre de ce dernier était catapulté de la tête par Renon au fond des filets. Le Breuil ne s’en sortait pas. Et juste avant la mi-temps encaissait un troisième but. L’oeuvre de Dodet qui, bien servi par Bonin, n’avait aucune peine à ajuster le gardien du Breuil Ribeiro. 3 à 0 à la mi-temps, Cluny avait sans doute fait le plus difficile.

Mais encore fallait-il passer une seconde mi-temps contre le vent pour les locaux. Et d’entrée, les visiteurs s’enhardissaient avec un tir de Abellelah bien stoppé par Galimi. Le Breuil qui trouvait même le poteau à l’heure de jeu par Roy. Cluny réagissait et dans la minute suivante, Dodet voyait son lob passer de peu à côté du but gardé par Ribeiro. Les locaux résistaient bien à la pression du Breuil. Et, une nouvelle fois, trouvait la barre par l’intermédiare de Renon (75). Malgré quelques vééllités du Breuil en fin de match, Cluny faisait front et s’imposait somme toute logiquement.

Ils ont dit : Jérome Ravat (Cluny) : “Nous avons réalisé une bonne entame de match, avec en plus le vent favorable. Nous avons la chance de marquer trois buts. Puis ensuite nous avons géré.” Miguel Martin Bermudez (Le Breuil) : “Nous sommes passés complétement au travers en première mi-temps. La victoire est logique.”

S.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *